11.01.2017Règles de golf: sans intention, plus de pénalité


Que se passe-t-il si la balle bouge sans que le joueur n’en soit responsable ? Les règles, à savoir les «local rules» ont été modifiées – avant tout à cause de Dustin Johnson.

Il n’y a guère eu de discussions comparables au sujet des règles de golf ces dernières années  qu’à propos du cas de Dustin Johnson lors de l’US Open 2016. Même si c’était surtout le comportement des officiels qui a été critiqué en l’occurrence, cet incident a montré l’urgence de réfléchir au sens des règles 18-2, 18-3 et 20-1. Le R&A et l’USGA se sont ensemble penchés sur la règle qui indique ce qu’il faut faire, lorsque le joueur bouge sa balle par erreur sur le green, avant de l’avoir adressée.
 
La solution (local rule 18-2,18-3, 20-1)
La nouvelle règle locale que chaque tournoi peut ou ne peut pas appliquer  indique qu’il «n’y a pas de pénalité si le joueur, le partenaire de flight, le caddie ou l’équipement font bouger par inadvertance la balle ou le marqueur sur le green». Selon l’USGA, cette modification a été faite en réaction aux critiques émanant des joueurs par rapport à la règle ancienne. Et il s’agit d’un pas supplémentaire en direction de la modernisation des règles golfiques.
 

Cette nouvelle règle – saluée par tous – entrera en vigueur dès le 1er janvier 2017. Le R&A précise en outre que ce sujet était si brûlant qu’on n’a pas pu attendre la prochaine refonte générale des règles de golf. Et si cette règle avait déjà été en vigueur lors de l’US Open, Dustin Johnson n’aurait sans doute pas encaissé un coup de pénalité et on aurait su à tout moment qui était réellement en tête du classement. 



Top